Ministère de la Sécurité publique

À propos

Qu’est-ce que Québec En Alerte?

Québec En Alerte est un système qui permet au ministère de la Sécurité publique (MSP) d’alerter rapidement les Québécois lors d’événements qui présentent une menace réelle ou imminente pour leur vie ou leur sécurité. Le système permet donc au MSP de diffuser une alerte d’urgence aux citoyens d’une région visée par l’un des 14 événements ciblés. Le message d’alerte fournit de l’information précieuse afin de réduire les conséquences probables et d’adopter les bons comportements selon l’évolution de la situation.

Québec En Alerte découle du système national d’alertes au public, En Alerte, une initiative pancanadienne d’organisations responsables des mesures d’urgence des provinces et des territoires, des ministères fédéraux et de certaines entreprises de radiodiffusion et de télécommunication.

Qui peut diffuser des messages d’alerte?

Le MSP est le diffuseur officiel des messages d’alerte à la population québécoise.

Environnement Canada est également autorisé à diffuser des messages d’alerte relatifs à des conditions météorologiques dangereuses pouvant menacer le Québec (tornade).

À quoi ressemblent les messages d'alerte?

Dans la mesure du possible, les compagnies de télécommunications et radiodiffuseurs canadiens doivent émettre un signal sonore pour indiquer la diffusion d'un message d'alerte au public. Cette tonalité a pour objectif de différencier les alertes en provenance des États-Unis de celles en provenance du Canada.

Considérant les contraintes techniques et technologiques de certains radiodiffuseurs et compagnies de télécommunications qui peuvent rendre impossible l'utilisation du signal sonore officiel, un autre signal d'alerte ou une autre tonalité sera utilisée afin d'attirer l'attention des citoyens.

Écoutez le signal sonore d'alerte canadien.

Voici un aperçu d'un message d'alerte.

Aperçu d'un message d'alerte

Dans la mesure du possible, les radiodiffuseurs et les compagnies de télécommunication doivent présenter visuellement le message d'alerte sur un plein écran rouge ou dans une barre défilante rouge. Le texte doit être blanc et d'une grosseur permettant facilement la lecture par le citoyen.

En raison des contraintes techniques et technologiques, il est possible que la présentation du message d'alerte diffère de l'exemple ci-dessous. Si vous croyez que la présentation du contenu est inadéquate, informez-en votre fournisseur de services ou la chaîne de télévision concernée.

De quelle façon les messages d’alerte sont-ils transmis?

Lorsque le MSP est avisé d’un événement qui menace la vie ou la sécurité des citoyens d’une région, les consignes sont saisies dans le système Québec En Alerte qui retransmet automatiquement l’information aux diffuseurs du territoire concerné sous forme de messages d’alerte.

L’alerte est alors diffusée sur toutes les stations de radio et toutes les chaînes de télévision de la région concernée de même que dans le site Internet et le compte Twitter du MSP. Au moment de la diffusion d’une alerte, l’émission de télévision ou de radio en cours est interrompue afin de transmettre de l’information sur l’événement ainsi que des consignes visant à minimiser les conséquences pour la population touchée.

Quels types d’événements justifient la diffusion d’un message d’alerte?

Le MSP diffusera des messages d’alerte concernant des catastrophes pouvant porter atteinte à la vie ou à la sécurité des citoyens en se basant sur des critères d’urgence, de sévérité et de certitude. Les sujets suivants peuvent faire l’objet d’un message d’alerte d’urgence :

  • Civil (crise civile);
  • Géophysique (glissement de terrain et tremblement de terre);
  • Incendie (feu de forêt, feu industriel, feu urbain et feu de brousse);
  • Inondation (débordement de barrage et inondation soudaine);
  • Matières dangereuses (risques biologiques, chimiques, d’explosions et radiologiques);
  • Utilité publique (panne du service 9-1-1).

Quelle est l’obligation des radiodiffuseurs et des compagnies de télécommunication?

Le CRTC a diffusé une ordonnance rendant obligatoire la participation des radiodiffuseurs et télédiffuseurs à compter du 31 mars 2015.

La participation des radiodiffuseurs et des télédiffuseurs communautaires (notamment religieux, autochtones et étudiantes) est obligatoire à compter du 31 mars 2016.

Dernière mise à jour : 31 mars 2015