Ministère de la Sécurité publique

À propos

Québec En Alerte est le système utilisé par le ministère de la Sécurité publique (MSP) pour alerter rapidement les Québécois lors d’événements qui présentent une menace réelle ou imminente pour leur vie ou leur sécurité. Le message d’alerte qui est alors diffusé fournit de l’information précieuse sur la situation dangereuse en cours et indique les comportements de sécurité à adopter afin de permettre aux citoyens de se protéger et de réduire les conséquences probables de l’événement.

Québec En Alerte découle du système national d’alertes au public, En Alerte, une initiative pancanadienne d’organisations responsables des mesures d’urgence des provinces et des territoires, des ministères fédéraux et de certaines entreprises de radiodiffusion et de télécommunication.

Responsabilité

La diffusion d’un message d’alerte est une responsabilité partagée entre les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, de même que l’ensemble des entreprises de radiodiffusion et de télécommunication du Canada.

Ce système est un moyen additionnel aux médias traditionnels, aux médias sociaux et aux outils en place dans les municipalités afin d’améliorer la communication sur une situation d’urgence.

Ministère de la Sécurité publique

Le ministère est le diffuseur officiel des messages d’alerte à la population québécoise par l’entremise de Québec En Alerte. Le MSP diffuse des messages d’alerte concernant des événements pouvant porter atteinte à la vie ou à la sécurité des citoyens.

Partenaires

Environnement et Changement climatique Canada (ECCC) est également autorisé à diffuser des messages d’alerte relatifs à des conditions météorologiques dangereuses pouvant menacer le Québec (ex. : tornade).

La Sûreté du Québec et le Service de police de la Ville de Montréal ont la capacité de déclencher une alerte AMBER sur le territoire du Québec. Le MSP relaye sur Québec En Alerte toutes les alertes AMBER.

La Sûreté du Québec, les municipalités du Québec et leurs intervenants d’urgence peuvent demander au MSP la diffusion d’un message d’alerte si un événement se déroulant sur le territoire qu'ils couvrent représente une menace imminente ou immédiate pour la vie des citoyens

Pelmorex Communications inc. est la société choisie par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) pour mettre en place l’outil permettant au MSP de diffuser une alerte d’urgence. En savoir plus.

Les entreprises de radiodiffusion et de télécommunication ont un rôle important à jouer dans le bon fonctionnement du système d’alerte, car elles doivent s’assurer d’être connectés et en mesure de distribuer les alertes d’urgence diffusées par le MSP et par ECCC.

Les fournisseurs de services sans fil communiquent les alertes d’urgence directement aux appareils mobiles compatibles de leurs clients qui sont connectés à des réseaux LTE, en se servant de la technologie de diffusion cellulaire (DC).

Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC)

Le CRTC est un organisme public indépendant chargé de réglementer et de superviser la radiodiffusion et les télécommunications canadiennes. En savoir plus.

En août 2014, le CRTC a exigé la distribution par toutes les entreprises de radiodiffusion et de télécommunication des alertes d’urgence diffusées par En Alerte, le système de Pelmorex Communications inc. Voir ordonnance 2014-444.

Le 6 avril 2017, le CRTC a ordonné à tous les fournisseurs de services sans fil de mettre en place un système d’alertes au public sur leurs réseaux d’évolution à long terme (LTE). Cette décision est le résultat d’une vaste consultation auprès de la population afin d’obtenir son avis sur la participation des fournisseurs de services sans fil au Système national d’alertes au public (Avis de consultation de télécom CRTC 2016-115).

  • Depuis le 31 mars 2015, toutes les entreprises privées de radiodiffusion et de télécommunication ont l’obligation de distribuer les alertes d’urgence.
  • Depuis le 31 mars 2016, toutes les entreprises communautaires de radiodiffusion et de télécommunication ont l’obligation de distribuer les alertes d’urgence.
  • Depuis le 6 avril 2018, les fournisseurs de services sans fil ont l’obligation de distribuer les alertes d’urgence directement aux appareils mobiles compatibles de leurs clients qui sont connectés à des réseaux LTE.
  • Les alertes d’urgence sont également distribuées par l’entremise de l’application mobile de MétéoMédia.

Alertes

Afin d’obtenir une présentation normalisée des alertes d’urgence au Canada, un groupe de travail pancanadien a créé un ensemble de directives sur la présentation uniforme pour fournir des balises aux entreprises de radiodiffusion et de télécommunication, aussi appelées distributeurs de fin de ligne (DFL).

En raison des contraintes techniques et technologiques, il est possible que la présentation sonore ou visuelle d’une alerte diffère des exemples ci-dessous. Si vous croyez que la présentation du contenu est inadéquate, informez-en votre fournisseur de services ou la chaîne concernée.

Son

Les DFL doivent d'abord émettre un signal sonore pour indiquer la diffusion d'une alerte d’urgence au public. Cette tonalité a pour objectif de différencier les alertes des États-Unis de celles du Canada. Par la suite, un message sonore résultant de la conversion du texto de l’alerte d’urgence est diffusé. Voici un exemple :

Visuel

Lorsque possible, les entreprises de radiodiffusion et de télécommunication doivent présenter visuellement le message d'alerte sur un plein écran rouge ou dans une barre rouge qui défile. Le texte doit être blanc et d'une grosseur permettant facilement la lecture par le citoyen.

Voici un aperçu d'un message d'alerte.

Aperçu d'un message d'alerte

Dernière mise à jour : 20 novembre 2020